Tel. : +33 1 43 20 62 86
  • Français
    • Anglais

ai weiwei
26 Jan

« Er Xi, Air de jeux », l’exposition de Ai Weiwei au Bon Marché

Le Bon marché présente du 16 janvier au 20 février l’exposition « Er Xi, Air de jeu » pourquoi est-ce un événement à ne pas manquer ?

Une exposition de photographies avait été présentée à Paris au Jeu de Paume en 2012, mais c’est ici la première exposition d’objets d’Ai Weiwei en France. C’est donc un événement à ne pas manquer.

Un artiste militant, portant un regard sur la société chinoise

Ai Weiwei est l’une des figures les plus importantes de la nébuleuse artistique indépendante chinoise. Cet homme de 58 ans au visage affable, à la fois sculpteur, performer, photographe et architecte s’est à plusieurs reprises illustré par ses prises de position.

Bon Marche 17 01 16 Mr Ai Weiwei et Jack Lang vernissage Expo ER XI Ai Weiwei copyright Say Who

Ai Weiwei et l’ex ministre de la culture, Jack Lang, lors de l’inauguration de l’exposition du Bon Marché

L’artiste a sans doute été marqué dans son enfance par sa déportation en camp de travail avec sa famille car son père, le poète Ai Qing, était considéré comme un « ennemi du peuple ».
Ai Weiwei avait présenté l’exposition « Fuck off » en 2000 à Shanghai, avec la photo de son doigt d’honneur dirigé contre la porte de la Paix céleste, situé place Tian’anmen, déclarant clairement ses positions contre le régime chinois.
A Paris, l’exposition du Jeu de Paume avait montré une série de photos présentant la réalité sociale et urbaine de la Chine et témoignant du capitalisme anarchique se développant en Chine, sans respect de l’histoire ni de la culture.
Ai est aussi un pratiquant assidu des réseaux sociaux et exprime, sur Twitter, ses opinions sur Tian’anmen, le Tibet, la police secrète…
Arrêté Le 3 avril 2011 par la police chinoise, officiellement pour évasion fiscale, il est mis au secret et disparaît. Libéré sous caution le 22 juin 2011, Il voit cependant sa liberté de parole et d’intervention limitée, comme condition de sa libération. Ai Weiwei aurait cependant subi une cinquantaine d’interrogatoires et a été obligé d’enregistrer autant d’autocritiques devant la caméra.

Poésie et mythologie chinoise

Le Bon marché présente dans ses deux trémies principales, une installation de 22 œuvres originales, quelques-unes des divinités et démons du Shanhai Jing (Classique des Monts et des Mers), œuvre mythologique de l’antiquité chinoise.

Ai Weiwei - Le Bon Marche

Le « Heluo »

Ai Weiwei - Le Bon Marche

Le Dragon

Pendant plus de 2000 ans, les artistes chinois ont produit d’innombrables estampes à partir de gravures sur bois pour illustrer les récits de cet ouvrage.
L’accrochage n’a pas été facile. IL a nécessité 7 nuits et a exigé l’installation de machineries spécialement conçues pour l’exposition. Les œuvres, réalisées en bambou et papier de soie sont éclairées de l’intérieur et font penser aux traditionnels lampions chinois, avec une certaine poésie.

Le Bon marché distribue un charmant petit carnet de coloriage.

Ai Weiwei - coloring book

L’exposition est également reprise sur toutes les vitrines de la rue de Sèvres.

Ai weiwei window

En savoir plus sur Ai Weiwei

Royale academy of Arts – Londres 2015

Lire la page Wikipédia : fr.wikipedia.org/wiki/Ai_Weiwei
Voir la page de l’exposition du site web du Bon Marché : www.lebonmarche.com/evenements/ai-weiwei.html

Le Bon marché
24 rue de Sèvres
Du lundi au samedi 10h – 20h