Tel. : +33 1 43 20 62 86
  • fr
    • en

25 Mai

L’hôtel Raspail Montparnasse vous emmène sur les traces D’Hemingway à Paris… Partie 2

Après avoir suivi les premiers pas d’Ernest Hemingway dans la Ville lumière, l’équipe du Raspail Montparnasse s’est rendue dans les lieux où l’écrivain américain fit mûrir son style littéraire, au contact des plus grands artistes de son temps. Découvrons ainsi ensemble les adresses mythiques que Hemingway fréquenta à Paris !

Sur les Pas d’Hemingway dans le quartier du Montparnasse

Poursuivons notre parcours plus au sud, dans le quartier Montparnasse. Hemingway y fréquenta plusieurs brasseries où il rencontre les grands esprits de l’époque.

La Coupole

La plus célèbre d’entre elles est la Coupole, symbole de l’art déco avec ses fameux piliers recouverts d’une imitation de marbre. Les mosaïques, d’inspiration cubiste, sont classées à l’Inventaire des Monuments Historiques, et les pilastres sont habillés de toiles de petits maîtres des « Années folles ». Point de rendez-vous des artistes depuis 1927, elle aura vu passer de nombreux personnages aujourd’hui mondialement célèbres ! Cocteau, Giacometti, Léger, Soutine, Man Ray, Picasso, De Beauvoir, Sartre, Kessel, Henry Miller, Matisse… Et bien sûr, Ernest Hemingway !

La Closerie des Lilas

Sur le même boulevard du Montparnasse, nous sommes allés à la Closerie des Lilas, décrite dans Paris est une fête. De nombreux artistes étaient fidèles à ce bal musette où l’on venait danser la polka ou la mazurka. Aujourd’hui, on n’y voit plus guère d’artistes, mais le lieu reste mythique.

Le Dingo Bar

Hemingway narre également sa rencontre avec Francis Scott Fitzgerald au Dingo Bar dans son roman, un troquet d’artistes dont il aurait été l’un des clients les plus fidèles. Il y aurait même inventé la recette du « Long Island Ice Cream ». Nous nous sommes donc rendus au 10 rue Delambre où le Dingo Bar a fait place à l’Auberge de Venise !

Le Falstaff

Dans la rue Montparnasse, le Falstaff a été le lieu d’un combat mémorable entre Hemingway et Callaghan. Les deux amis avaient décidé de s’affronter dans un combat de boxe en prenant Fitzgerald comme arbitre. Celui-ci, ivre, aurait oublié de signaler la fin du round, laissant Callaghan frapper Hemingway pendant plus de trois minutes. Ce qui n’a pas du tout plu à Hemingway !

Le Select Montparnasse

Le Select était à l’époque l’ un des cafés les plus fréquentés de Montparnasse, avec Le Dôme, La Rotonde, La Closerie des Lilas, La Coupole, etc. Repaire d’artistes et d’intellectuels qui animait alors la vie du quartier, Ernest Hemingway en était un habitué fidèle !

Quelques adresses sur la Rive Droite

Même si le quartier de prédilection d’Hemingway se situe plutôt rive gauche entre Montparnasse et Saint-Germain-des-Prés, nous sommes allés voir quelques adresses rive droite pour compléter notre parcours.

Le Café de la Paix

Prenez alors la ligne 12 jusqu’à Madeleine… Tout près de l’Opéra, nous avons fait un petit tour devant le Café de la Paix. Le couple Hemingway y célébra notamment son premier réveillon à Paris.

Le Harry’s bar

50 mètres plus loin, nous sommes allés admirer le décor resté intact du Harry’s Bar au 5 rue Daumou. Ce bar typique de l’Amérique des années folles était le repère des expatriés américains à Paris, Hemingway en tête. Si vous y allez, n’oubliez pas de goûter le fameux Bloody Mary qui fut créé ici !

Le Ritz

Nous avons terminé 150 mètres plus loin dans le bar du Ritz que fréquentait assidûment Hemingway, et qui porte d’ailleurs dorénavant le nom du célèbre écrivain. Hôtel chic et historique, c’est un lieu qui vaut le détour ! Pour rentrer à l’hôtel, prenez la ligne 12 du métro jusqu’à l’arrêt Notre-Dame des Champs.

Depuis l’Hôtel Raspail Montparnasse, vous n’aurez aucune difficulté à suivre ce parcours et donc à découvrir le lien si particulier qu’entretenait Ernest Hemingway avec Paris. Munissez-vous donc de bonnes chaussures de marche et tenez-vous prêts pour arpenter les rues de la plus belle ville du monde.